EDUCATION de nos enfants

0
676
Education de nos enfants
Education de nos enfants

Pensées sur l’EDUCATION de nos enfants.

Chaque parent doit répondre lui-même à la question suivante :

« Par ton éducation,

qui désires-tu élever en ton enfant ? »

 

Pour avoir la légitimité d’élever notre enfant à devenir un être heureux et intelligent, l’éducateur doit lui-même devenir heureux et intelligent avant d’éduquer son enfant.

Il doit marcher son chemin et avoir vécu pour témoigner à son enfant.

Il doit avoir appris de ses erreurs et ainsi les avoir transcender.

Saviez vous que tout à une incidence sur l’enfant?

Depuis sa conception jusqu’à son âge adulte.

A-t-il été désiré ?

Dans quelle circonstance a-t-il été conçu ?

A-t-il été conçu en conscience d’un acte Sacré ?

 

Les 3 enseignements à savoir:

Tous les parents se doivent de transmettre à la création alchimique de chair et de sang, une trinité d’enseignements :

  1. La pensée des parents : cela va de pair avec la Bible : « et au commencement il y eu le VERBE ». C’est en lien avec la loi d’intention. Quelles intentions le couple parental a-t-il eu au moment de la conception ? Un orgasme individuel ? Orgasme partagé ? ou concevoir le vêtement, le véhicule pour une âme à naître ?

Et quel nid lui a-t-il été préparé ? C’est pourquoi dans l’antiquité, les astrologues étaient consultés avant la conception des enfants de ceux qui régnaient. Car les influences planétaires ont une incidence sur l’arrivée d’une âme. Ainsi que la bonne symbiose du masculin et féminin sacré uni pour créer l’alchimie. Le creuset doit lui aussi être préparé. Car plus le terreau est vivant et nourricier, mieux la graine prendra. La qualité de la graine est aussi importante. Et le féminin sacré est responsable du terreau et de la graine. Quand le masculin Sacré lui, est responsable d’arroser la graine avec Amour.

« La Pensée est à l’origine de toute chose. »

Le flux de toutes les énergies du COSMOS se réunissent en ce point, là où les pensées de deux êtres humains, par l’amour liés, se fondent en une seule et unique pensée, là où deux êtres pensent à la même merveilleuse création, leur création. (fondement du tantrisme).

  1. Quel nid vais-je lui donner ? Tel une étoile qui naît dans le ciel, les parents vont appeler l’âme à venir nicher dans la vivante demeure de sa mère. Là et au moment où les deux corps des parents fusionnent pour ne faire plus qu’un.

Puis l’endroit où l’âme a été reçu, devrait abriter la futur mère pendant 9 mois en préférant ces 9 mois, au printemps, été et automne. Ainsi la femme fécondée sera à l’abri de tout ce qui pourrait troubler sa joie, son bonheur. Elle sera pleinement en lien avec la musique Sacré de l’Univers. Grâce à tout ce que notre Mère Nature nous offre.

  1. Puis de toutes les pensées maternelles, découleront le reste. Ce qui sous-entend, que la mère doit être attentive à ses pensées pendant la grossesse. Car l’âme partage avec elle toutes celles-ci. Plus la grossesse est fluide, facile, joyeuse et vivante, plus l’âme à naître sera dans de bonnes dispositions.

Puis le père devra être présent à la naissance de l’enfant, afin de l’accueillir et lui donner toute sa place et sa légitimité. Pour que celui-ci commence son chemin de vie dans la confiance et la sérénité.

 

 

Alors quelles solutions s’offrent à nous?

Et là, vous me dites, mais ces conditions, où ces enseignements sont rares.

Cela implique-t-il que nous soyons condamnés ?

Non, l’être peut changer. Car son véhicule, son vêtement est vivant, son âme est vivante.

« L’Être humain peut se transcender, se transformer en travaillant sur lui-même. »

Nous parents, pourrions commencer par demander PARDON à nos enfants, en toute sincérité, de les avoir fait venir dans un monde où règne violence, intolérance, individualisme etc… Et nous pourrions entreprendre de changer nos habitudes.

De revenir à une vie en synergie avec l’autre. Une vie où nous nous connectons à l’autre dans le respect. A tous les règnes de notre Mère la Terre : Humain, Animal, Végétal, Minéral et tous les règnes invisibles.

Nous pourrions œuvrer pour laisser une terre à nos enfants, où ils puissent grandir, et être nourri de tout l’amour que nous aurons mis à le construire.

Un lieu où la nature retrouve ses droits. Un lieu où l’enfant apprend à se reconnecter à notre Mère Nature, et à l’aimer.

Cela implique de changer nos croyances, de se responsabiliser dans nos actes, à commencer par notre consommation.

A exprimer notre gratitude, pour la nourriture que nous avons dans notre assiette, pour l’air que nous respirons, pour l’eau que nous buvons.

Nous sommes responsables de notre bonheur. C’est nous qui le créons à partir de ce que nous pensons, disons et agissons.

« Je suis responsable de ma rose »

Le petit Prince de Saint Exupéry

Nos enfants sont le produit de nos pensées, de nos paroles, de nos actes, de nos croyances, de nos conditionnements. Il nous appartient de nous affranchir des mauvais conditionnements passés, et d’Être dans la bonne posture. Ancrés, Enracinés, légitimés dans notre place, alignés, et centrés, pour être heureux, épanouis et joyeux.

Namasté,

Femme Rayon Doré et Femme qui Sait du Clan de l’Aigle.P

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here